Beurre raffermissant des seins, Post-grossesse, post-Allaitement…

Beurre raffermissant des seins, Post-grossesse, post-Allaitement…

On le sait les crèmes raffermissantes pour le buste vendues dans le commerce peuvent vite coûter une petite fortune. Il y’a quelques années de cela, suite à une grossesse et un long allaitement (une bonne année entière), j’ai testé un gel super lift d’une grande marque de cosmétique pour retrouver de la fermeté et du galbe au niveau de mes seins que je trouvais transformés! Je ne citerai pas le nom de la marque mais ce gel coûtait à ce moment là très exactement 56,70€. Mon besoin de me tourner vers une solution plus économique s’est alors imposée à moi.

J’ai d’abord découvert l’huile de Bellis, obtenue par macération de jolies fleurs de pâquerettes (qui poussent partout au printemps) dans une huile végétale.

Le macérat de bellis obtenu par macération de fleurs de bellis perennis (pâquerettes) dans une huile végétale est très connu comme tenseur du buste, ses propriétés raffermissantes ne sont plus à démontrer. Pour aller plus loin et renforcer l’action et les propriétés de l’huile de bellis, je lui ai apporté au fil des ans d’autres ingrédients, en y rajoutant parfois des extraits botaniques. La recette dont il est question aujourd’hui est un basique, c’est une sorte de crème sans eau -Onguent -baume… à mi-chemin entre ces 3 là. Elle est facile à réaliser et trouvera à coup sûr une place de choix dans ta salle de bain.

 

Recette 1:

 

 

INGRÉDIENTS:

  • Macérat de Bellis: 30ml
  •  Huile végétale de Fenugrec: 20 ml 
  • Extrait de Kigelia, vendu chez Aromazone (facultatif): 40 gouttes.  Cet extrait est obtenu à partir des fruits du Kigelia Africana. En Afrique, les femmes l’utilisent depuis longtemps de façon traditionnelle pour repulper, tonifier et raffermir les seins.
  • Beurre de Karité: 2 c. à soupe. Je l’ajoute à ma préparation pour qu’elle se solidifie en refroidissant, mais surtout pour bénéficier de ses propriétés raffermissantes.
  • Conservateur: Vitamine E: 15 gouttes

Préparation:

Faire fondre le beurre de Karité. Ajouter les huiles, puis l’extrait de Kigelia. On mélange le tout et on laisse refroidir. On ajoute de la Vitamine E et on mélange de nouveau.

Le Baume se raffermit en refroidissant. On peut si on le souhaite, battre le mélange refroidi au batteur électrique pour obtenir une consistance crème.

 

Recette 2: Variante de cette avec de l’Aloe vera: 

En plus des ingrédients cités ci-dessus, on ajoute 2 c. à soupe de gel d’aloe vera.

Préparation: Mélanger l’extrait de Kigelia et le gel d’aloe vera. Ajouter les huiles végétales puis le beurre de karité légèrement fondu. Mélanger délicatement puis fouetter le mélange jusqu’à obtenir une sorte de crème chantilly. Ajouter de la Vitamine E et fouetter encore quelques secondes.

Cette version contenant de l’aloe vera, il vaut mieux le conserver au frais jusqu’à utilisation complète du soin.

 

Recette 3: Variante de la recette si tu vis en Afrique, avec les ingrédients qu’on trouve en Afrique 

 

Ingrédients: 

  • 30 ml d’huile d’Akpi, encore appelée huile de Njansang 
  • 30 ml de Macérat huileux de Kigelia ou de l’huile de Fenugrec 
  • 3 c. à soupe de Beurre de Karité 
  • Fragrance au choix, pour parfumer si souhaité. 
  • 15 gouttes de Vitamine E

Dans un bol désinfecté, faire fondre le beurre de Karité avec les huiles, puis laisser refroidir complètement ou mettre le bol au réfrigérateur pendant 30 min. Puis, battre le mélange à l’aide d’un batteur électrique pendant 3 à 5 min, jusqu’à obtenir la consistance désirée. Ajouter de la vitamine E et bien mélanger. 

On obtient une sorte d’onguent, onctueux et à la consistance crémeuse, à mi-chemin entre crème chantilly et crème glacée 🙂 

 

 

 

Ce soin ne contenant pas d’eau, peut se conserver jusqu’à 6 mois. Le risque de rancissement est très faible si on rajoute de la Vitamine E, et si le soin se conserve à l’abri de l’air et de la lumière.

Utilisation: 

En massage sur la poitrine, une à deux fois par jour.

Ces crèmes sont toutes aussi efficaces (si ce n’est plus!) que celles du commerce pour un prix de 5 à 10 fois inférieur. Non seulement on fait du bien à son porte monnaie, en plus on a un produit 100% personnalisé, et on sait ce qu’il y’a vraiment dedans!  



8 thoughts on “Beurre raffermissant des seins, Post-grossesse, post-Allaitement…”

  • bonjour , sur le site de aromazone ilest dit que l’etrait de kigelia ets insoluble dans l’huile comment faire pour l’incorporer dans cette prepartion de facon optimal ?

    • Bonjour Julie,
      En effet, l’extrait de Kigelia vendu par Aromazone est un extrait alcoolique. Sa dispersion dans les corps gras n’est pas optimale mais l’émulsion se fait tout de même en mélangeant énergiquement, contrairement à un extrait hydroglycériné qui aurait été ici définitivement insoluble.
      Idéalement…pour bénéficier de l’extrait alcoolique de façon optimale on peut le faire diluer dans du gel d’aloe vera par exemple avant de l’ajouter aux beurres et aux huiles et faire un beurre fouetté. Ou alors préparer une crème classique (phase aqueuse+ phase huileuse) et rajouter l’extrait de kigelia comme actif en fin de préparation.

      Bonne journée et À bientôt 🙂

  • Bonjour,

    Merci beaucoup pour ces recettes ! J’ai hâte de les tester. Pensez-vous que je puisse l’appliquer avec un allaitement en cours ? J’allaite depuis 2 ans mais je ne peux plus voir ma poitrine :-p

    Merci d’avance et bonne journée,

    Laureline

    • Bonjour Laureline,
      Des soucis techniques m’empêchent de voir toutes les notifications de commentaires. Je m’excuse de ne répondre que maintenant.
      Comme je vous comprends! J’ai allaité ma fille pendant 1 an et je ne supportais plus moi non plus de voir ma poitrine 😀 Mais je me suis reconciliée avec mes seins depuis. Depuis quelque temps, j’observe de bons résultats avec le mélange basique:beurre de Karité+Huile de Fenugrec en massage long de 5 minutes, en 8. Et avec plus de régularité, et ça marche plutôt bien. Pour ce qui est de l’appliquer avec un allaitement en cours… Perso j’aurais attendu la fin. Je me dis qu’on ne connaît véritablement l’état définitif de ses seins qu’une fois le sevrage fait. Ceci dit, l’utilisation seule du Karité pendant l’allaitement, en soin d’entretien du buste serait pas mal. Mais pas en association avec le Fenugrec ou encore le Kigelia avec ses phyto-oestrogènes selon moi… 🙂 Bien agréable journée Laureline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.